News


Le chemin de Saint-Jacques - La tradition



Le nom original complet de Santiago est Saint-Jacques du champ de l’étoile.

La légende dit que le corps de l’apôtre fut transféré après sa mort dans le champ où, successivement, fut fondée la ville de Santiago. Ici, selon la légende, un étoile apparut aux habitants pour indiquer la présence de la relique.
Le Chemin de Saint-Jacques eu sont apogée pendant le Moyen Age.

Ceux qui se dirigeaient en Espagne pour dévotion ou pour obtenir l'indulgence jouissaient de droits spécifiques: outre à une certaine reconnaissance sociale, la condition de pèlerin garantissait des droits civils.

Celui qui partait devait faire son testament, avec la garantie que les autorités civiles auraient défendu ses propriétés jusqu’à son retour, ou pour une certaine période de temps (normalement pour deux années). Les pèlerins jouissaient du droit de l’hospitalité dans les auberges situés le long de la Via Francigena et chez les habitations des gens du commun.

Tous les pèlerins portaient à leur cou une coquille, symbole de la plage en proximité de la quelle se dressait Santiago, destination finale du chemin. Pour ce qui concerne le costume, il comprenait un bâton en bois avec une pointe métallique, une longue tunique, et une besace. Tous ces éléments servaient à identifier le pèlerin devant les gens.